Me Charles Cantin

ccantin@cantinboulianne.com
418-540-2118

Diplômes

  • Diplômé en langue Anglaise ( second Language )
    Humber College, Toronto
    1983
  • Baccalauréat concentré : Sciences Politiques
    Université Ottawa
    1983-1985
  • Baccalauréat en droit
    Université Laval
    1986-1990
  • Barreau du Québec
    1992

Carrière

En 1991, Me Cantin débuta sa carrière de criminaliste à l’aide juridique de Montréal où il fit la rencontre de Me Martin Tremblay avec qui il pratiqua jusqu’au début des années 2000. Pendant la même période, s’adjoindront à ses services ceux de Me Mireille Bonneau, et ce, pour les dix années qui suivirent. Entre temps, en 2007, Me Dominic Bouchard se joindra à eux. En 2010, ce fut au tour de Me Julien Boulianne de faire son entrée au sein de l’équipe. Aujourd’hui, le bureau Cantin, Bouchard, Boulianne évolue également en compagnie de Maître Sylvain Morissette, spécialiste en droit statutaire.

Maître Cantin a plaidé devant toutes les juridictions, de la cour municipale à la cour Supérieure en passant par les tribunaux d’appel. Il a fait déclarer inconstitutionnel le règlement de la ville de Chicoutimi qui permettait de remorquer aléatoirement les motocyclettes par le simple pouvoir du policier (la Cause des silencieux modifiés). Il a également fait acquitter Guylaine Gervais d’incitation au suicide de sa fille à Alma en 2000 ainsi qu’Edgar Bouchard, au terme d’un procès de plusieurs jours, d’un incendie criminel dont les dommages étaient estimés à 400 000$. Me Cantin a plaidé avec succès de nombreux points de la Charte des droits et libertés, et ce, approximativement dans tous les districts régionaux et provinciaux en plus de procéder, avec ses associés, au plus long procès devant jury du Saguenay-Lac-St-Jean (l’Affaire Cabotin). Plus récemment, Me Cantin a fait maintenir en appel un dossier de leurre informatique dans lequel le client s’était octroyé une absolution inconditionnelle. Il a par ailleurs plaidé à la cour martiale, acquittant un Colonel de voies de faits causant des lésions commises au cours d’une mission à l’étranger et contre un militaire du même régiment.

Depuis près de quinze ans, Maître Charles Cantin commente également l’actualité judiciaire à la Radio de Louis Champagne à Simon Tremblay et rédige de nombreuses chroniques pour le journal Le Quotidien depuis 2009.